appel à comm « territoires méditerannéens : agriculture, alimentation et ville » – colloque ASRDLF – 15 fév. 2015

CaptureLa Méditerranée a connu ces dernières années des mutations territoriales importantes et, depuis 2011, avec le Printemps arabe, a été le théâtre de bouleversements politiques majeurs. En Méditerranée, les enjeux du développement régional liés à la croissance démographique, en particulier urbaine et littorale, aux migrations entre les rives Nord et Sud, aux pressions sur l’environnement (eau, sols) sont accentués par le changement climatique. Les marchés européens et nord-africains deviennent plus proches grâce aux moyens de transports modernes et certains accords commerciaux. Les migrations se complexifient, les travailleurs des pays de la rive Sud croisant des retraités de la rive Nord à la recherche de meilleures conditions de vie.

Les questions de l’accroissement et de la sécurisation de la production agricole, de la sécurité alimentaire, et en particulier celle de l’alimentation d’une population urbaine croissante se posent avec acuité. Sur le plan agricole, la rive Sud de la Méditerranée connaît des déficits structurels, notamment céréaliers, alors qu’à l’inverse, on relève rive Nord un niveau élevé de sécurité alimentaire tant sur le plan quantitatif que qualitatif, suggérant la nécessité de stratégies de renforcement des échanges agricoles et agro-alimentaires à l’échelle du bassin Méditerranéen.

Le colloque s’articulera autour des questions suivantes :

  • Comment assurer l’alimentation d’une population urbaine croissante ? Quelles stratégies alimentaires des pays et des villes ?
  • Quelles politiques commerciales pour améliorer la sécurité et la gouvernance alimentaire en Méditerranée ?
  • Quelles évolutions des sols agricoles et naturels en périphéries urbaines, en zones littorales ? Comment se régulent les concurrences d’usages et les régimes fonciers ?
  • Comment penser les interdépendances (compétition/coopération) entre territoires de plaine littorale et d’arrière-pays ?
  • Rurales et urbaines, commerciales et de proximité, irriguées et pluviales, écologiques et intensifiées…. Quelles agricultures demain en Méditerranée ?
  • Régimes, diètes, identités, cultures alimentaires et migrations : quelles identités méditerranéennes ? quels transferts de modèles entre régions ? quelles stratégies alimentaires localisées ?
De façon plus générale, les situations méditerranéennes permettent de traiter et d’approfondir les thèmes
déjà développés dans les colloques de l’ASRDL précédents. En plus des thématiques récurrentes, nous proposons un ensemble de thématiques d’intérêt régional :
  • Les révolutions arabes et les politiques de décentralisation et de développement territorial : conséquences prévues et prospectives.
  • Circulations et transferts de modèles, normes et dispositifs d’action publique à l’échelle du bassin méditerranéen
  • Mobilités, circulations de biens, personnes, capitaux
  • Dynamiques de l’innovation, territoires et institutions
  • Politiques de développement régional, rural, territorial
  • Coopération territoriale entre le Sud et le Nord de la Méditerranée, coopérations décentralisées entre pays méditerranéens
  • Flux migratoires entre rives nord et sud : enjeux des politiques territoriales
  • Urbanisation, littoralisation, relations villes-campagnes

 

[appel à communications complet + thèmes annexes]

 

2èmes rencontres de l’AViTem – 27 janv. / 02 fév. 2015 – Villa Méditerranée,Marseille

Capture

L’AViTeM organise ses Deuxièmes Rencontres, un lieu de débat et d’échanges d’expérience, de réflexions et de bonnes pratiques entre les différents acteurs de la coopération en Méditerranée – élus locaux, fonctionnaires territoriaux et d’Etat, entrepreneurs, responsables associatifs et syndicaux, société civile…

mardi 27 janvier 2015
planification stratégique dans les métropole de Méditerranée :
de la vision au(x) projet(s)

mercredi 28 janvier 2015
gouvernance des métropoles méditerranéennes :
de la vision au(x) projet(s)

lundi 2 février 2015
entre urgences et enjeux de long terme  :
quel développement durable en Méditerranée

[programme complet et infos]

appel à communication au colloque « concevoir et fabriquer la ville » – 13/02/15

CaptureL’appel à communication pour les journées APERAU 2015 – Rencontres internationales de l’Urbanisme est prolongé jusqu’ au 13 Février 2015.

Organisées cette année par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes (http://www.iaur.fr), elles se tiendront à Rennes du 1er au 5 juin 2015.

La thématique du colloque scientifique est la suivante :
Concevoir et fabriquer la ville
.

thème 1 – objets et espaces de la ville contemporaine

thème 2 – le projet et ses méthodes : conception, aménagement, construction

thème 3 – aménager et urbaniser : à quel prix ?

thème 4 – acteurs, métiers et formations

thème 5 -les référentiels de la fabrique urbaine

thème 6 – pouvoirs, mobilisations et régulations dans la fabrique urbaine

 [appel complet et consignes]

Mobilisation du foncier public : rapports et articles

Nous « fêterons » bientôt les deux ans de la Loi du 18 janvier 2013 relative  à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et  au renforcement des obligations de production de logement social.

A cette occasion, deux rapports reviennent sur les attendus du dispositif de mobilisation du foncier public et en dressent un bilan en demi-teinte :

  • Le rapport des députés Audrey Linkenheld et Jean-Marie Tetart auprès de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale, daté du 26 novembre dernier.
  • Le rapport de Thierry Repentinprésident de la Commission nationale de l’aménagement, de l’urbanisme et du foncier.

Toute une série d’articles revient également sur ce dispositif, qui connaît quelques difficultés à se mettre en place :

Autant d’éléments de méditation sur le « choc foncier » annoncé par le gouvernement en 2012.

Soutenance – Sara REUX – 16/01/15 – Bordeaux

Titre de la thèse :
Les figures de la discontinuité dans le développement résidentiel périurbain.
Application à la région Limousin.

Directrice de thèse : GAUSSIER Nathalie

Soutenance le vendredi 16 janvier 2015 à 14h

si vous souhaitez y assister/pour toutes précisions, contacter Sara Reux :
Sara.Reux@developpement-durable.gouv.fr

[composition du jury]       [fiche CV de Sara Reux]

Séminaire – Les métiers du foncier – 8/1/15 – Créteil

UPEC_IUPLes métiers du foncier
Le parcours « stratégies foncières et urbanisation » du Master Urbanisme et aménagement de l’IUP organise une rencontre avec les professionnels du foncier. Ce séminaire a pour objet de confronter les retours d’expérience des professionnels des questions foncières et des anciens diplômés et d’engager un débat sur les enjeux des métiers du foncier dans des filières de l’aménagement.
Les participants sont sollicités pour présenter à partir de leur expérience, la structure professionnelle, la place que tiennent les questions foncières, la façon dont les compétences sont mobilisées.
Un débat s’engagera sur la place du foncier dans les métiers de l’aménagement et son évolution : métier spécifique ou sensibilité à développer.
Le séminaire est organisé par Sonia Guelton (professeur) et animé par les étudiants du parcours foncier
Localisation : Bâtiment Bienvenue – Cité Descartes
(voir http://urbanisme.u-pec.fr/footer-2/plan-d-acces/)
Participants (sous réserve)
AFTRP, Reveal developpement, Fédération des SCOT, mairie de Paris, EOLE-RES et les anciens étudiants

[annonce complète]

ADEME – appel à candidature thèses 2015

logo-ADEME[toutes les infos ici]

Dans le cadre de son Programme Thèses, l’ADEME vient de publier l’appel à candidatures Thèses 2015 dans lequel sont précisés les axes de recherche prioritaires pour les travaux de thèse qu’elle souhaite financer.
Les dossiers de candidature sont à déposer avant le 31 mars 2015 sur
TheseNetADEME.

Le Programme Thèses vise à renforcer les capacités de recherche au plan national sur les domaines d’intervention de l’agence. Depuis 1992, plus de 1500 étudiants ont bénéficié de ce programme pour ensuite s’insérer professionnellement en tant que chercheur dans les établissements publics, dans les entreprises, dans les métiers de service, voire pour créer leur propre entreprise.

Les projets de thèse attendus doivent associer un candidat, un laboratoire d’accueil et un partenaire cofinanceur (public ou privé) : le montant du cofinancement ADEME étant à hauteur de 50% de la rémunération du doctorant.

Ainsi, chaque année, une soixantaine de projets de thèse sont retenus sur une base moyenne de 200 candidatures déposées.

L’ADEME souhaite, pour l’année 2015, soutenir des projets de thèse en lien avec ses cinq programmes principaux :
·       Villes et territoires durables
·       Production durable et énergies renouvelables
·       Agriculture, forêt, sols et biomasse
·       Qualité de l’air, impacts sur la santé et l’environnement
·       Energie, environnement et société

[toutes les infos ici]